Les voiliers ne passent pas par hasard dans les regions arctiques. Plusieurs raisons peuvent nous conduire par ici : faire du charter avec des touristes, tenter un passage du Nord-Ouest, mener des projets de recherche ou juste aimer particulièrement naviguer dans ces eaux polaires.Guys Bight-sea ice

Cela prend du temps et des moyens de préparer un bateau pour un tel voyage, de le convoyer jusqu’ici depuis le Sud and pour être finalement prêt a attaquer la mission en tant que tel.

Cette année, l’Arctic Tern 1 a deux très bonnes raisons d’être dans le coin : un projet de recherche sur les oiseaux marins et un tournage sur la faune marine locale.

Comme nous l’avons déjà mentionné dans ce blog, nous avons Samuel à bord depuis le début du voyage, pour effectuer des relevés sur les oiseaux marins. La semaine dernière, Kieran est arrivé aussi pour cela pour les 2 dernières semaines. Nous ne pouvions pas accéder a Pond Inlet a cause de la glace, Kieran nous a donc rejoint par hélicoptère la ou nous étions ancrés.

Accueillir de nouvelles personnes a bord après plusieurs semaines avec la meme équipe nous fait réaliser plusieurs choses puisqu’ils apportent un regard neuf et ne sont pas forcement déjà habitués a la vie en mer : sans nous en rendre compte, nous nous sommes habitués a ne plus marcher sur la terre ferme durant des jours, juste a parcourir nos 47 pieds de bateau d’avant en arrière, nous sommes habitués a tout ranger systématiquement, tout le temps, chaque chose a une place bien particulière (autrement croyez moi, c‘est le chaos rapidement!), l’habitude de ne pas avoir d’électricité tout le temps donc cela semble normal de réduire l’utilisation des ordinateurs au minimum, d’économiser un peu sa batterie d’appareil photo, etc.

Quand quelqu’un arrive dans un si petit environnement, on realise aussi a quel point nous avons été et sommes isolés : nous nous sommes habitués a chacun, nous avons toujours ce que chacun fait a touts moments, comment ils ont dormi/mangé/fait leur quart de veille/mener leur relevés d oiseaux, etc… Sur un voilier de 47 pieds, on en peut pas perdre de vue quelqu’un! Et on s’y sent presque comme a la maison après déjà quelques semaines!

Dans la region de Pond Inlet, beaucoup de décisions importantes vont etre prises dans les années qui viennent : de grands projets de mines impliquant une forte augmentation du traffic maritime dans ces régions fragiles, ou encore la création d aires marines protégées dans le Detroit de Lancaster sont deux des principaux exemples.

Avant que tout ceci n’arrive, le Service Canadien de la Faune voulait avoir une idée de la présence et de l’abondance des oiseaux marins dans ce secteur : quelles espèces? Combien? Comment utilisent-ils l’habitat? En résumé : Comment se portent les colonies d’oiseaux marins ici avant que nous y amenions probablement plus d’activités humaines?

Alors que je vous écris, Kieran est entrain de commencer son quart pour quelques heures, tandis que Samuel part se coucher. Chaque 3 heures, ils se relaient et prennent consciencieusement en note chaque oiseau observé dans une zone de 300 metres du bateau en route : fulmars boréals, marmette de Brunnich, mouettes tridactiles, guillemots a miroir, etc. Sont-ils en vol ou sur l eau?IMG_9460

Alors que ceci a lieu a bord, nous l’equipage faisons naviguer le bateau pour  mener a bien les transects.  Ces projets donnent tout un sens a notre présence ici de meme qu’a notre travail. Aider ces scientifiques a prendre des données de ces régions fait partie des raisons pour lesquelles je souhaite etre ici, sentir que nous passons ici pour essayer d’augmenter notre savoir sur les especes locales, pour finalement mieux comprendre ces fragiles ecosystemes et prendre les bonnes décisions avec la bonne information quand la question se posera : Quelle est la place de l’espèce humaine dans les années a venir par ici?

Nous venons de nous ancrer a Dundas Harbour, au sud de l ile Devon et quelques morses sont largement etendus sur un rocher non loin du bateau, 2 lievres apprécient la plage. En approchant d’ici et en essayant de les observer aussi discrètement que possible (!!), ils n’avaient pas l’air d’avoir envie du tout d’interrompre leur bain de soleil!!IMG_9515

Leave a Reply

  • (will not be published)